Le bois, une matière vivante… Ce qu’il faut savoir

Le bois traité autoclave, même si il est imputrescible pour un certain temps,
peut voir apparaître des phénomènes tout à fait naturels,
et n’altérant pas la qualité du produit.

En voici une liste non-exhaustive…

Fissures et fentes

Fissures et fentes

Le bois en séchant travaille de façon irrégulière en fonction de sa densité variable. Les éléments extérieurs (température, humidité de l’air, ensoleillement, …) sont des éléments qui font varier le séchage. Les fissures qui se forment alors n’altèrent en aucun cas la résistance mécanique du produit, ni ses propriétés statiques.

Grisaillement

Le grisaillement

Le grisaillement est un phénomène naturel. Il découle du « déclavement » du produit sous l’action des rayons UV du soleil. On peut l’éliminer en recouvrant le produit, avant la pose, d’une lasure, d’une peinture à bois, d’un vernis (ou d’une huile spéciale adaptée à l’essence du bois). Le but est bien évidement d’obtenir une filtration des UV.

Moisissures

Moisissures

Lors de fortes chaleurs, on peut voir apparaître sur les parties du bois plus rugueuses, des tâches foncées appelées « bleuissement ». Ce sont des champignons microscopiques qui ne détruisent pas le bois et n’altèrent pas la résistance de celui-ci. Ce phénomène qui apparaît spécialement lors du stockage peut disparaître de lui-même (sous l’action de la pluie, du soleil et du vent) ou être essuyé avec un chiffon.

Les nœuds

Les noeuds

Nos produits sont faits à partir de bois d’arbre qui, bien évidemment, possèdent des branches. Le nombre de nœuds peut varier. Ceux-ci ne constituent pas un défaut de qualité dans le domaine du bois de jardin.

Les remontées de Sels

Remontées de sel

Lors du traitement par imprégnation en autoclave, les « sels » de traitement peuvent faire apparaître des petites tâches vertes à la surface du bois. Ces sont des remontées de résines qui ont été colorées par le produit de traitement. Ceci est absolument sans conséquences pour le bois.

Différence de teinte, de coloration

Différence de teinte et de coloration

Chaque arbre est unique et chaque arbre possède des différences de formes, et de veinages. Le traitement va pénétrer différemment les couches de densités du bois, entraînant des effets de colorations différentes. Elles s’estompent rapidement à l’exposition extérieure.

Hors cœur

Hors coeur

Il est nécessaire d’usiner le produit dans la périphérie du tronc d’arbre afin d’avoir un bois plus « stable ». On parlera alors de coupe hors cœur.

La résine

La résine

Lors du traitement autoclave des bois résineux (sapin, pin sylvestre, épicéa, …) la pression peut amener à la surface un peu de résine. Il suffit de l’enlever avec une spatule ou de l’essence de térébenthine.

 

Pour terminer, il faut savoir que les produits en bois traité par autoclave (classe III ou IV), comme les jardinières en bois, les pergolas en bois ou les abri bûches, sont généralement fabriqués à partir de pin européen.
Chacun de ces produits est unique et le bois qui les composent peut reproduire l’une ou l’autre des spécificités énoncées précédemment. Ces spécificités ne sont en aucun cas des défauts car, oui, le bois est une matière vivante !

Si vous souhaitez avoir des renseignements complémentaires sur la qualité de nos produits, n’hésitez pas à contacter un de nos conseillers au téléphone (03 20 28 15 69), par email ou par chat directement sur le site ParlonsJardin.fr

Ce contenu a été publié dans CONSEILS, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

10 réponses à Le bois, une matière vivante… Ce qu’il faut savoir

  1. Ping : Comment installer son bac à sable? | Bac à sable

  2. Ping : Abris de jardin, la qualité avant tout sur parlonsjardin.fr | Parlons Jardin

  3. Danielle Roussel dit :

    Merci pour ces information, j’aurai besoin de retenir la butte de mon voisin qui aurait tendance à s’affaisser chez moi et ne sais quoi faire. Il me semble que mettre des bordure en bois pourrait empêcher cet affaissement. J’ai déjà renforcer avec des pierres.

  4. Charlie dit :

    Bonjour,
    Vous avez bien fait de renforcer la bute avec des pierres mais le plus important va être de contrôler l’affaissement. Pour cela, le pus efficace sera de planter des végétaux fixateurs de sol (comme des cannes de Provence, des Bambous, etc.). Vous pourrez ensuite finaliser le tout en ajoutant des bordures en bois sur les pourtours de la butte.

    Bon courage !

  5. JACKY dit :

    une qualité de personnel sans reproche quel communication et pas trop d’attente pour une demande de renseignement!!!!je vais pouvoir construire ma pergolas,
    a bientôt,et merci pour le plan j’ai trouvé de suite sur le site…….

  6. Charlie dit :

    Merci pour votre commentaire ! Nous espérons que vous serez satisfait de votre Pergola Maranello. Bon courage pour la construction et en cas de problème n’hésitez pas à nous recontacter au 03 20 28 15 69.

  7. ESPEL Christian dit :

    Bonjour
    je serai intéressé par la table pique-nique en bois CHASSE mais je voudrais savoir s’il y a une ouverture au milieu pour mettre le parasol et si je peux la laisser dehors toute l’année (situation en montagne à 1000 m d’altitude, ou il neige une bonne partie de l’hiver)
    merci d’avance pour votre réponse

  8. Charlie dit :

    Bonjour,

    Veuillez trouver la notice de montage de votre table en bois chasse à cette adresse :
    http://www.decoretjardin.com/public/images/products/fr67/Notice%2010180%20Chasse%20220%C3%97220.pdf

    D’après cette notice, il semblerait donc qu’aucun dispositif n’ai été prévu afin d’accueillir un parasol.
    Cependant, vous pourrez aisément parvenir à ce que vous souhaitez à l’aide d’une perceuse et d’une scie cloche à bois au diamètre de votre pied de parasol.

    En ce qui concerne le fait de la laisser dehors en hiver c’est tout à fait possible mais il faudra tout d’abord veiller à appliquer une lasure de bonne qualité (de ce type : http://www.parlonsjardin.fr/abri-de-jardin/traitement-des-abris/lasure/ultra-lasure-levis-pour-bois-iden-deul.html).

    Dans des conditions climatiques de montagnes, il sera plus prudent aussi de protéger votre table avec une housse de protection (http://www.parlonsjardin.fr/mobilier-de-jardin/mobilier-table-de-jardin/housse-de-protection.html). Sans une housse de la sorte, il sera bien évidemment conseillé de rentrer votre table afin d’éviter tous les risques et, entre autre, que l’eau ne fasse pas exploser le bois de votre table en gelant.

    En attendant l’hiver, l’équipe de parlonsjardin.fr vous souhaite un excellente saison estivale !

  9. Sophie dit :

    Bonjour,
    Je suis intéressée pour acheter un carré potager en pin traité autoclave. Mais je me pose la question de savoir si le traitement du bois est dangereux pour la santé et contradictoire avec le projet de faire de la culture biologique.
    Merci pour votre réponse.
    Sophie

  10. ParlonsJardin dit :

    Bonjour,

    Les traitements autoclaves modernes utilisent de moins en moins de produits nocifs (type Arsenic) et les produits sont aujourd’hui séchés afin qu’il n’y ait pas de résidus.
    De plus, tous les carrés de potager sont fournis avec un feutre géotextile qui isole la terre du bois.

    Enfin, sachez que le bois naturel, non traité, dispose d’une durée de vie très limitée à l’extérieur, surtout au contact de la terre et risque de moisir très rapidement et/ou de subir des attaques d’insectes.

    Cordialement.

    ParlonsJardin
    03 62 13 71 45

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *